Vienne sous le regard du cabinet de conseil Weave

Le cabinet de conseil parisien Weave a organisé fin juin 2018 une “learning expérience augmentée” à Vienne pour accélérer la réflexion de ses collaborateurs sur la wise city.

“Une ville engagée dans une démarche pérenne d’optimisation de ses ressources, qui veille à offrir la meilleure qualité de vie à ses citoyens”, telle est la définition de la wise city selon Ulrike Heindl, associée chez Weave. Et qui “fait un usage raisonné de la technologie, au service de ces objectifs, signale-t-elle pour la démarquer de la smart city. C’est une ville qui trouve des solutions astucieuses à des problématiques qui se posent, tout en inscrivant ces solutions dans une vision long terme.” 90 personnes de son cabinet de conseil ont passé trois jours à Vienne pour y découvrir les pratiques dans cette ville en pointe en la matière.

La cité autrichienne a en effet défini sa stratégie dans ce domaine dès 2013, avec l’idée de trouver des solutions astucieuses à des problèmes précis à un instant T, avec la possibilité de la développer à plus grande échelle et de la connecter à d’autres dispositifs. “Le doing est autant valorisé que le thinking, remarque Ulrike Heindl, cette définition nous a plu.”

Population croissante et mixité

Pour préparer le voyage, les collaborateurs ont eu à leur programme des visites et des rencontres sur les thèmes de la frugalité, de la solidarité et de l’énergie. Trois sujets adaptés à Vienne, dont les défis majeurs sont la croissance de sa population, la mixité sociale et le développement des infrastructures.

Hôtel Magdas

L’hôtel Magdas rénové par des migrants en cours d’intégration. © Weave

Hébergée à l’hôtel Magdas, l’équipe de Weave s’est tout de suite immergée dans cette wise city. “Cet hôtel est un projet d’innovation sociale, menée par une association avec des migrants en cours d’intégration, explique l’associée. La rénovation du bâtiment a été faite dans une logique d’économie circulaire avec une exigence de qualité élevée et en partenariat avec une école d’art. L’excellence du service fait partie de la philosophie du lieu.”

100 ha en reconversion

Le lendemain, l’expédition s’est poursuivie dans le quartier de Sonnwend viertel, 100 ha en pleine reconversion, avec pour guide l’Urban innovation agency qui a notamment présenté les espaces de coworking et fablabs qui s’installent dans les gares délaissées par le nouveau schéma des transports de la ville.

Immeuble Vienne

Un immeuble participatif visité par l’équipe de Weave à Vienne. © Weave

100 000 personnes doivent venir s’installer autour de la nouvelle station centrale dans ce secteur fermé aux voitures et entouré par un tramway. Une véritable laboratoire d’innovation qui réfléchit à de nouveaux lieux d’apprentissage, crée de grands espaces de motricité, pousse l’habitat participatif et la recherche de lieux communs. “Les projets d’un nouveau genre dépendent à la fois de la planification mais aussi de l’énergie d’individus qui font figure de leader sur le terrain”, observe Ulrike Heindl.

Répartis en équipe, les salariés ont ensuite pu découvrir l’ “époustouflant” nouveau campus des sciences économiques qui vise à favoriser les collaborations entre le monde de la recherche et celui des entreprises ou différentes initiatives locales d’insertion ou d’agriculture urbaine. Et pour le côté festif, un ancien cargo transformé en espace événementiel et sportif a accueilli, dans l’esprit du voyage, les collaborateurs de Weave.

Sur le même sujet

Haut