Smart city – Hong Kong a trouvé son terrain d’expérimentation

En quête d’une nouvelle identité après le déménagement de l’aéroport en 1998, le quartier Kowloon East mise sur les technologies pour se relancer.

En pointe dans l’innovation urbaine il y a 20 ans, Hong Kong veut se relancer dans la course aux smart cities. Un quartier a été désigné comme terrain d’expérimentations. En bordure de l’ancien aéroport, fermé en 1998, Kowloon East (KE) faisait figure de friche industrielle. Loin du cœur de la finance hongkongaise, KE ambitionne de devenir le deuxième centre d’affaires. Un défi qui sera extrêmement dur à relever.

Les autorités ont défini huit preuves de concept à mettre à l’essai dans les prochaines années (lire l’encadré). Parmi elles, le système de gestion de la foule a déjà été testé lors du marathon 2017. Grâce aux objets connectés et aux caméras de vidéosurveillance, l’entreprise locale Motherapp a mis en place un logiciel qui permet de connaître les flux en temps réel, de les gérer et de détecter les événements inhabituels.

Le quartier Kowloon East accueille le premier bâtiment neutre en énergie de Hong Kong. ©Urban Utopia

Une application a aussi été créée pour offrir aux habitants des informations pratiques, allant de la disponibilité en temps réel des places de parking aux meilleurs itinéraires piétons empruntant des passages abrités. Des relais wifi sont aussi déployés dans tout le quartier, avant l’installation de lampes intelligentes qui permettront de diffuser des informations pratiques, de contrôler la qualité de l’air et qui seront équipées de caméras.

Compteurs électriques intelligents

Les autorités locales entreprennent aussi une discussion avec des résidences pour installer des compteurs électriques intelligents, dans une ville où les économies d’énergie représentent un problème tout juste émergent. À Kowloon East s’est installé le premier bâtiment neutre en énergie. Autres objectifs : installer des poubelles intelligentes, offrir une information en temps réel sur les travaux de voirie, installer un système de gestion des chargements et déchargements de marchandises, ainsi qu’un système de surveillance des véhicules mal garés.

L’agence publique Energizing Kowloon East Office (EKEO) a installé ses bureaux sur la nouvelle promenade de cet ancien quartier industriel. ©Urban Utopia

Mise en place pour piloter cette ambition, l’agence publique Energizing Kowloon East Office (EKEO) a installé ses bureaux sur la toute récente promenade censée attirer une nouvelle population dans cet ancien quartier industriel. EKEO espère aussi créer un écosystème économique, pour le moment composé essentiellement d’entreprises locales et anglo-saxonnes.

Sur le même sujet

Haut